Le tarot : un jeu de cartes particulier - VoyanceAuFéminin
shutterstoLe-tarot-chck_1504992398
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Le tarot : un jeu de cartes particulier

Le tarot est un ensemble de cartes à jouer qui porte des figures particulières un peu plus longues que les cartes ordinaires et aidant à l’art divinatoire. Ce type de carte est utilisé en cartomancie et est un ensemble de soixante-dix-huit cartes. C’est aussi un jeu de cartes pratiqué par trois, quatre ou cinq personnes, le gagnant étant celui qui totalise le plus grand nombre de points. Quelle est son historique, y  en a-t-il plusieurs ? Comment est il devenu un outil de divination. Autant de questions autour de ce sujet. Essayons d’en savoir plus.

Petite histoire du tarot

Le jeu de tarot fait partie d’un des plus anciens jeux de cartes qui existe. Il tire son origine de l’Italie, sans doute de Venise d’après les sources sur le sujet même si certain remontent encore bien plus loin. Depuis son apparition au début du 14ème  siècle, on lui a toujours donné une signification et une symbolique ésotérique. Les tarots de Marseille, très célèbres, ont été gravés vers 1500 et ont par la suite été réédités au 18ème siècle. Un jeu complet de tarot comporte  soixante-dix-huit cartes que l’on appelle les lames. Il est aussi constitué de  22 atouts ou arcanes majeurs, dont 21 portent un chiffre (le dernier, sans numéro, se nomme l’excuse ou le fou) ; les autres cartes comprennent les 52 cartes d’un jeu ordinaire auxquelles sont ajoutés quatre cavaliers. Par le passé, les cartes avaient des noms pour faciliter leur usage et leur interprétation pour les personnes qui s’en servaient à des fins divinatoires.
Au XVIe siècle, le jeu de cartes avait atteint la France, où il continuait d’évoluer. Le Tarot de Marseille démontre que l’imagerie a commencé à se normaliser et est devenue produite en masse. À ce stade, les styles de pont et les productions se sont échangés entre l’Italie et la France. C’est également à cette époque qu’il a commencé à être utilisé pour la divination dans les groupes occultis.

La composition des cartes

Un jeu de tarots complet  est constitué de l’arcane mineur (58 cartes) et de l’arcane majeur qui rassemble les atouts (22 cartes symboliques illustrées). L’arcane mineur est composé de quatre couleurs : trèfle, cœur, pique et carreau. Toutes les couleurs comportent les treize cartes habituelles du jeu de 52 cartes plus une : le cavalier. L’arcane majeur est composé de 21 cartes illustrées respectivement numérotées de 1 à 21 : le bateleur ; la papesse ; l’impératrice ; l’empereur ; le pape ; l’amoureux ; le chariot ; la force ; l‘hermite ; la roue de fortune ; la justice ; le pendu ; l’anonyme ; tempérance ; le diable ; la maison dieu ; l’étoile ; la lune ; le soleil ; le jugement ; le monde. Le 22e atout, non numéroté, est appelé le fou ou l’excuse. Le but du jeu est de remplir un contrat en réalisant le plus de points possible grâce aux levées gagnées.

Les cartes ont des différentes valeurs du moins fort au plus fort, du roi à l’as. Et c’est de la même manière qu’il y aussi des variantes. Les types de tarots sont différents selon le pays où on se trouve. Le tarot le plus célèbre en France est le Tarot de Marseille. Pour la raison toute simple qu’il tire son origine lointaine des premières cartes qui ont paru dans cette ville. Dans les autres pays anglo-saxons en particulier il y a d’autres types de tarot aussi qui sont joués à leur manière propre.

La vrai question est de se dire comment se fait il que c’est devenu un outil divinatoire et par quel biai? Nous développerons cela lors d’un prochain article… 

Amélia

Amélia

Voyante Tarologue Numérologue Energéticienne
Je suis voyante depuis ma plus tendre enfance. Merci de me poser des questions précises car je suis en direct avec l'au-delà.

Fermer le menu